Réunion publique du 3/12/19

Le 3 décembre 2019 à 20h à l’espace culturel de Pont-Croix.

« Une collecte de fonds décisive pour l’Atelier de Proximité de Pont-Croix »

Depuis la fermeture de l’abattoir intercommunal de Pont-Croix en 2017, l’ADAPOC rassemble éleveurs, consommateurs, élus, professionnels de la filière viande, associations citoyennes et collectivités, autour d’un ambitieux projet collectif de territoire qui veut contribuer à une meilleure résilience alimentaire, dans le respect de la qualité des produits et de l’environnement.
En 2018, suite à une réunion publique et au questionnaire envoyé aux éleveurs, nous avons pu élaborer un scénario combinant la création d’un atelier de découpe et de conditionnement complet (surgélation, maturation…) avec la relance d’une activité d’abattage respectueuse du bien-être animal et la conception d’un système innovant de valorisation sur le modèle des criées de poissons nobles (Audierne).

À ce titre, l’ADAPOC a reçu le Trophée Crisalide Eco-Activités de la CCI Innovation Bretagne et été lauréat d’un appel à projets national « Filière viande de boucherie en circuits de proximité » (suite à une étude sur les rapports entre enjeux économiques, conditions de travail et protection animale commandée par le Ministère de l’Agriculture).

Puis, la communauté de communes du Cap Sizun, considérant notre action comme « une véritable opportunité pour le territoire », a mis à disposition locaux et matériel de l’abattoir de Pont-Croix pour un projet en coopération avec les 3 autres communautés du territoire.

En 2019, la recherche du meilleur modèle d’entreprise (business model) et d’un budget de fonctionnement équilibré (business plan) a fait apparaître que le projet de Pont-Croix, porté seulement par des bénévoles, requérait plus d’expertise technique et financière et de stabilité structurelle. Et que les projets similaires – tels Bourgueil (Indre et Loire) ou Saint-Jean-Brévelay (Morbihan) – faisaient invariablement appel à un cabinet de consultants spécialisés dans la conception des process et équipements de la filière viande, ainsi qu’à un chargé de mission.

Pour faire face à ces dépenses incontournables, nous avons sollicité diverses aides. De fait, le 28 juin 2019, l’ADAPOC a reçu un avis favorable pour un financement LEADER du Pays de Cornouaille. Dans la foulée, les quatre communautés de communes de l’Ouest Cornouaille ont accueilli nos demandes positivement.

Toutefois, l’ensemble des subventions obtenues sont conditionnées à l’engagement financier des éleveurs et de leurs partenaires.

Récemment, les adhésions de l’ADAPOC et dons de quelques agriculteurs fondateurs ont financé une phase préliminaire de l’étude confiée au cabinet ADIV, leader français de la filière carnée. Mais aujourd’hui, nous devons nous tourner vers tous les éleveurs du territoire afin de mobiliser les fonds nécessaires à l’attribution des subventions et à la finalisation du prototype d’atelier. Les apports recueillis seront une avance sur leurs parts sociales dans la future société coopérative.

Parallèlement, nous voulons inviter les partenaires de la filière locale (transformation, commercialisation…) ainsi que les citoyens du territoire (financement participatif) à compléter le montage financier de cette phase.

Ainsi, à ce moment décisif du projet, la réunion publique du 3 décembre 2019, à 20 heures, à l’Espace Louis Bolloré de Pont-Croix a pour but de convier toute personne ou structure souhaitant apporter son concours au projet d’atelier de proximité (participation financière, partenariat ou bénévolat).

Télécharger le communiqué : Communiqué-ADAPOC-20-11-19